Calendrier

nov
25
sam
2017
Dick Annergarn
nov 25 @ 20 h 00 min
Dick Annergarn @ Salle Mendès-France

L’ami du verbe

« Je voulais habiter dans un poème » Dick Annegarn

Dick Annegarn « ami du verbe » en référence au nom de l’association qu’il anime avec des amis agriculteurs dans le piémont pyrénéen, passeur de poésie et artiste indispensable, annonce ici sa dernière tournée en tant qu’« artiste de variété », tel qu’il se présente lui-même. A 64 ans, le néerlandais révélé par Bruxelles, conserve son humour, sa liberté de ton et continue à explorer le folk-blues teinté des sons plus pop recherché pour son vingt-deuxième album Twist.


lire l’article complet >

nov
29
mer
2017
Chotto Desh
nov 29 @ 15 h 00 min
Chotto Desh @ Théâtre des Feuillants

Coup de foudre artistique

Après le succès de Desh, acclamé dans le monde entier, le danseur et chorégraphe Akram Khan assisté de Sue Buckmaster, revisite cette pièce autobiographique pour la concentrer sur les premières années de sa vie jusqu’à l’adolescence et l’adresser à un public familial.

Chotto Desh, « petite patrie » en Bengali, est à la fois un solo virtuose et un bijou poétique, qui voyage entre le Bengladesh, terre natale de ses parents, et Londres, la ville qui le voit grandir.
C’est aussi un conte chorégraphique qui oscille entre les souvenirs d’un enfant en quête d’identité, qui, tel Billy Elliot, doit s’affirmer devant un père pour trouver son chemin, et l’onirisme d’un pays-racine merveilleux.
Entre danse, narration et projections, le spectateur est emporté dans la féérie et la délicatesse de l’instant, où sont conviés pêle-mêle, tigres, crocodiles et papillons.

mercredi 29 novembre | 15h & jeudi 30 novembre 2017 | 14h30 & 19h

lire l’article complet…>

nov
30
jeu
2017
Chotto Desh
nov 30 @ 15 h 00 min
Chotto Desh @ Théâtre des Feuillants

Coup de foudre artistique

Après le succès de Desh, acclamé dans le monde entier, le danseur et chorégraphe Akram Khan assisté de Sue Buckmaster, revisite cette pièce autobiographique pour la concentrer sur les premières années de sa vie jusqu’à l’adolescence et l’adresser à un public familial.

Chotto Desh, « petite patrie » en Bengali, est à la fois un solo virtuose et un bijou poétique, qui voyage entre le Bengladesh, terre natale de ses parents, et Londres, la ville qui le voit grandir.
C’est aussi un conte chorégraphique qui oscille entre les souvenirs d’un enfant en quête d’identité, qui, tel Billy Elliot, doit s’affirmer devant un père pour trouver son chemin, et l’onirisme d’un pays-racine merveilleux.
Entre danse, narration et projections, le spectateur est emporté dans la féérie et la délicatesse de l’instant, où sont conviés pêle-mêle, tigres, crocodiles et papillons.

mercredi 29 novembre | 15h & jeudi 30 novembre 2017 | 14h30 & 19h

lire l’article complet…>

déc
21
jeu
2017
J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin
déc 21 @ 20 h 00 min
J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin @ Théâtre des Feuillants

Adapté de Spoutnik, ouvrage autographique de l’auteur dramatique belge Jean-Marie Piemme, J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin, est un récit tendre et malicieux qui au détour des propos, images et musiques interprétées en direct à la guitare et contrebasse, ranime l’enfance puis l’adolescence, ancrées dans le quotidien, d’un garçon sage et bon élève qui a grandi à Seraing, tout près de l’usine qui employait son père.

Sans nostalgie mais avec drôlerie et lucidité, le Collectif Travaux Publics interroge les parts d’héritage qui nous construisent et pose les questions de la filiation, de la famille et bien sûr du travail.

A la fois hyperréaliste et complètement décalée, cette petite maison qui accueille Saint Nicolas, écoute Elvis Presley et prépare du boudin, s’ouvre sur le souvenir d’une vie simple mais chaleureuse qui invite le spectateur à redonner vie aux émotions de son passé.

 

jan
10
mer
2018
China Moses & André Manoukian
jan 10 @ 20 h 00 min
China Moses & André Manoukian @ Théâtre des Feuillants

China Moses n’est pas que la fille de Dee Dee Bridgewater, avec qui, d’ailleurs, elle a pu partager la scène. Elle chante aussi avec talent le blues, la soul et le jazz.

André Manoukian n’est pas que le visage familier aperçu à la télévision, c’est aussi un auteur-compositeur, arrangeur, pianiste de jazz, qui a fréquenté le prestigieux Berklee College of Music de Boston.

Entre ces deux grands artistes, il est question d’amour, China entrant dans le costume de Jessica Rabbit pour interpréter ces torch songs destinées à ranimer la flamme des amours impossibles… et André Manoukian en pianiste amoureux des voix, qui les goûte, les soupèse, les jauge, les questionne, les titille, les hume, les respire et les enrobe de son piano délicat.

Ce duo laisse libre cours à un dialogue amoureux qui accueillera entre autres Cole Porter, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Frank Sinatra, Donna Summer, Tina Turner, Harry Connick Junior, pour nous envelopper de chaleur tantôt douce, tantôt brûlante.

lire l’article complet…>

accès au calendrier complet... >