Vous trouverez la maison de Bernarda Alba dans un petit village andalou des années trente. Celle qui enterre son second mari décide aussi d’imposer à ses cinq filles célibataires et à sa propre mère un deuil de huit ans, un isolement complet pour tenir à distance la vie et les hommes, sauf peut-être le curé…