Traviata – Vous méritez un avenir meilleur

mardi 27 février | 20h | Théâtre Ledoux | Les 2 Scènes — Scène Nationale de Besançon
Traviata – Vous méritez un avenir meilleur

Sempre libera

En 1852, lors d’un séjour parisien, Giuseppe Verdi découvre l’adaptation théâtrale de La dame aux camélias, succès d’Alexandre Dumas fils, paru en 1848. Un an plus tard, la Traviata est créée à Venise, à la Fenice.

Le parti-pris de Benjamin Lazar est de jouer de cet entrelacs entre l’opéra, la pièce et le roman. Dans Traviata, vous méritez un avenir meilleur, la séparation entre la scène et la fosse est abolie : les musiciens (violoncelliste, flûtiste, contrebassiste, accordéoniste, tromboniste, corniste, clarinettiste et violoniste) sont mobiles, mêlés aux chanteurs, formant la même communauté, participant à la même fête.  Les chanteurs quant à eux passent librement du parler au chanté, du français à l’italien surtitré.

Créé en 2016, aux Bouffes du Nord, cette Traviata sans artifice, avec juste quelques accessoires, de la fumée, des tulles, est très vite apparue comme un enchantement qui révèle le génie populaire de Verdi et sa capacité à toucher au plus profond avec simplicité.

« Ce à quoi nous avons assisté est de pure grâce, un moment magique, rare, où théâtre et musique – et humanité – empruntent le couloir ascendant d’un souffle unique. » — Le Monde

  réservez votre billet en ligne

Départ de Dijon à 18h
En français et italien, parlé et chanté, surtitré
durée | 2h environ

Distribution :
Le Théâtre de l’Incrédule
D’après La Traviata de Giuseppe Verdi
Conception : Benjamin Lazar, Florent Hubert et Judith Chemla
Mise en scène : Benjamin Lazar
Avec : Florent Baffi (le médecin), Damien Bigourdan ou Safir Behloul (Alfredo Germont), Jérôme Billy (Giorgio Germont), Renaud Charles (flûte), Elise Chauvin (Flora Bervoix et Anina), Judith Chemla (Violetta Valéry), Axelle Ciofolo (clarinette), Myrtille Hetzel (violoncelle), Bruno Le Bris (contrebasse), Gabriel Levasseur (accordéon), Sébastien Llado (trombone), Benjamin Locher (cor / le baron Douphol), Marie Salvat (violon)
Arrangements et direction musicale : Florent Hubert et Paul Escobar | Chef de chant Alphonse Cemin | Scénographie : Adeline Caron | Costumes : Julia Brochier | Lumières : Maël Iger | Maquillages et coiffures : Mathilde Benmoussa | Assistante à la mise en scène : Juliette Séjourné | Assistants à la scénographie : Nicolas Brias et Fanny Commaret

Production : C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord
Coproduction : Théâtre de Caen ; Espace Jean Legendre, Théâtre de Compiègne – Scène nationale de l’Oise en préfiguration ; Le Parvis – scène nationale de Tarbes-Pyrénées ; le Théâtre – Scène nationale Mâcon-Val de Saône ; TANDEM – Scène nationale ; Théâtre Forum Meyrin / Genève ; Le Moulin du Roc – Scène nationale de Niort ; Théâtre de l’Incrédule ; Cercle des partenaires des Bouffes du Nord.
Action financée par la Région Île-de-France | Avec le soutien de la SPEDIDAM et l’aide d’Arcadi Île-de-France | Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National | Construction des décors Ateliers du Moulin du Roc – Scène Nationale de Niort | Le Théâtre de l’Incrédule est soutenu par la Région Normandie.

Photo © Pascal Gély


Tarif unique :
Spectacle + voyage 45€



Mots-clefs: opéra Verdi