La Vie de Galilée

jeudi 5 novembre | 20h | Espace des Arts – Scène Nationale Chalon-sur-Saône
La Vie de Galilée

« Qui ne connaît la vérité n’est qu’un imbécile. Mais qui, la connaissant, la nomme mensonge, celui-là est un criminel ! »

En 1609, Galilée braque un télescope vers les étoiles et apporte la preuve scientifique que la Terre tourne autour du Soleil. Cette découverte fait office de séisme à même de faire vaciller l’Église car si notre planète n’est plus le centre de l’Univers, où est Dieu ?
L’inquisition s’en mêle…
C’est ce vertige que décrit le grand poème dramatique du XXème siècle écrit par Bertolt Brecht : celui d’une Italie de la renaissance qui voit soudain les certitudes et l’ordre sur lesquels la civilisation s’est construite voler en éclats. Mais selon Claudia Stavisky, la pièce n’oppose pas le pouvoir qui aurait tort et Galilée qui aurait raison. La question est plutôt de savoir ce qu’il faudrait ou non rendre public face au risque du changement.
Pour peindre cette grande fresque populaire qui se déroule sur une quarantaine d’années, la metteuse en scène a voulu un théâtre de troupe : dix comédiens sont réunis autour de Philippe Torreton qui incarne un Galilée profond et charnel. Ils interprètent les quarante personnages de la pièce et, ensemble, font naître une vie foisonnante, composent un tableau du monde qui grouille de complexité.

« Claudia Stavisky propose une magnifique version de La Vie de Galilée, portée par une troupe harmonieuse qui gravite autour d’un Philippe Torreton solaire, dans un décor de toute beauté. Un remarquable spectacle ! » – Catherine Robert, La Terrasse, septembre 2019.

  réservez votre billet en ligne

tous publics à partir de 15 ans
départ de Dijon à 18h15
durée | 2h30

Théâtre des Célestins
D’après Bertolt Brecht
Mise en scène : Claudia Stavisky
Avec : Philippe Torreton (Galilée), Gabin Bastard (Membre du conseil, Cosme enfant, Le Moine accompagnateur, le Secrétaire, un Enfant de Choeur), Frédéric Borie (Ludovico, Clavius, l’Individu, Barberini – le Pape), Alexandre Carrière (Sagredo, le Gros Prelat, Vanni, individu, le Moine), Maxime Coggio (Le petit Moine, le Mathématicien, un Membre du conseil, Cosme adulte), Guy-Pierre Couleau (Le Doge, Federzoni, Le très Vieux Cardinal, Gaffone), Matthias Distefano (Andréa jeune, le Moine titubant, le Secrétaire, un Enfant de chœur), Nanou Garcia (Madame Sarti), Michel Hermon (l’Inquisiteur, le Curateur, le Maréchal de la Cour), Benjamin Jungers (Andréa adulte, un Membre du conseil, le Philosophe, le Savant, Bellarmin, le Fonctionnaire), Marie Torreton (Virginia, la fille de Galilée) | Texte français : Eloi Recoing © L’Arche Éditeur | Scénographie et costumes : Lili Kendaka | Lumière : Franck Thévenon | Son : Jean-Louis Imbert | Création vidéo : Michaël Dusautoy | Maquillage et coiffure : Catherine Bloquère | Assistant à la mise en scène : Alexandre Paradis
Partenariat : L’Espace des Arts – Scène nationale Chalon-sur-Saône
Photo © Simon Gosselin


Production : Célestins – Théâtre de Lyon, Grandlyon, la métropole | Avec le soutien de L’École de la Comédie de Saint-Etienne / Dièse # Auvergne-Rhône-Alpes


Tarifs
plein tarif spectacle + voyage 35€
tarif réduit spectacle + voyage 23 €



X