La tortue de Gauguin

samedi 22 septembre | 21h30 | Jardin de l’Arquebuse
La tortue de Gauguin

Du bonheur plein des yeux – polyptyque de rue – ouverture de saison

On raconte que lors d’un séjour aux Marquises, Paul Gauguin aurait eu l’idée de peindre sur la carapace d’une jeune tortue égarée sur la plage. Peut-être, grâce à la longévité de cette espèce, une œuvre du peintre, vivante, n’appartenant à personne, continue-t-elle, aujourd’hui encore, de sillonner les grands fonds de l’océan pacifique ?

À l’image de cette allégorie, Luc Amoros présente sa vision de la peinture, libre et insaisissable, sur un incroyable chevalet de neuf mètres de haut et de quatre étages.

Ils seront huit artistes sur scène, pour nous emporter dans un voyage spatio-temporel, naviguant entre souvenirs d’enfance et rivages lointains : ceux de l’Egypte, de l’Amérique latine et de l’Europe du XIIIème siècle.

Ôde au partage de l’instant présent entre un geste artistique et l’œil collectif des spectateurs, les artistes : récitante, musicien et peintres, livrent une œuvre chorale, offrande à ceux qui laissent la Tortue de Gauguin se dévoiler puis replonger librement dans les flots…

  réservez votre billet en ligne

durée | 1h30

Compagnie Lucamoros
Texte et mise en scène : Luc Amoros | Composition musicale : Alexis Thépot | Avec : Sylvie Eder, Lou Amoros Augustin, Brigitte Gonzalez, Itzel Palomo, Thomas Rebischung, Lea Noygues, Emmanuel Perez | Musicien : Ignacio Plaza Ponce | Direction Technique : Vincent Frossard | Régie lumière : Sebastian Dalphrase | Régie son : Thomas Kaiser Costumes : Pauline Kocher | Chorégraphie : Éric Lutz | Administration : Mathieu Desanlis


Avec l’aide de : La DGCA – Collège arts de la rue, l’Adami (www.adami.fr) – L’Adami gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion ; LA SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées ; Du Fonds SACD Musique de Scène.

Photo © JP Zanotti


Tarifs
plein tarif 15 €
tarif réduit 10 €
carte culture 5.50 €