Badke

mardi 13 décembre 2016 | 20h | Les deux scènes

KVS et Ballets C de ka B (Belgique), A.M. Qattan Foundation (Cisjordanie)

Une dabke (en arabe : taper du pied) est une danse folklorique palestinienne dans laquelle les danseurs et les danseuses se tiennent par la main et frappent très fort le sol de leurs pieds.
Dans Badke, -le titre est une inversion intentionnelle de dabke-, dix jeunes performers palestiniens, issus de disciplines différentes : dabke traditionnelle, danse contemporaine, hip-hop, capoeira ou cirque abordent la dabke à leur façon pour en livrer leur version. La singularité de ce spectacle apparait dans sa corporalité collective, un élément que l’on rencontre peu dans la danse contemporaine qui a plutôt tendance à mettre l’accent sur l’individualité et la réflexion. Badke n’est donc pas la reproduction d’une danse folklorique nostalgique mais la forme vitale d’un désir collectif d’appartenir à un lieu, qui s’inscrit dans un contexte globalisé et traduit aussi le désir de faire partie du monde.
Cette production porte la signature d’un trio composé de Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero (les ballets C de la B) et Hildegard De Vuyst (KVS) & A.M. Qattan Foundation (Ramallah)

« Le spectacle a été présenté à Ramallah, Jérusalem et Nazareth, et s’il a dérangé des spectateurs déstabilisés par leur proposition irrévérencieuse et libre (…), il a enthousiasmé la plupart d’entre eux, qui se sont reconnus dans cette vision nouvelle d’un grand corps palestinien. (…) en solo, en duo, en troupe, tous époustouflants. Tous pleins de vie et de joie. Mais tous aussi saisis dans leur envol et profondément habités par les tensions qu’ils vivent en permanence au quotidien et dont ils rendent compte métaphoriquement. Des scènes de rupture évoquent le couvre-feu, les alertes, les coupures de courant et d’eau. Ils se figent et nous figent. Puis ils reprennent leur élan et leur transe. » – Le Monde diplomatique, Leila Farsakh, décembre 2012

 


  réservez votre billet en ligne

durée | 1h00

KVS et Ballets C de ka B (Belgique), A.M. Qattan Foundation
Creation & danse :
Fadi Zmorrod, Salma Ataya, Hiba Harhash, Ameer Sabra, Aseel Qupty,
Ayman Safiah, Samaa Wakeem, Mohammed Samahneh, Samer Samahneh,
Maali Maali
Aussi créé par Ata Khatab, Ashtar Muallem, Farah Saleh et Yazan Iweidat
Concept et création : Koen Augustijnen, Rosalba Torres Guerrero & Hildegard De Vuyst
Assistance à la mise en scène : Zina Zarour
Soundtrack : Naser Al-Faris edited by Sam Serruys
Costume design : Britt Angé
Concept & régisseur lumière : Ralf Nonn
Régisseur son : Steven Lorie/Donald Berlanger
Diffusion, gestion production et costumes : Nicole Petit

Photo : ©Danny Willems


Production : KVS, les ballets C de la B & A.M. Qattan Foundation
Coproduction : Zürcher Theater Spektakel, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
Coréalisation : Les deux scènes – Scène nationale de Besançon


Tarif unique
Spectacle + voyage : 32€


Mots-clefs: danse palestine