SENSIBILISER LES PUBLICS, ACCOMPAGNER LES ARTISTES

La saison 2012-2013 a permis de découvrir des compagnies et des artistes, dont vous avez été nombreux à apprécier les propositions. Le focus porté sur trois spectacles de la compagnie des Dramaticules a notamment été l’occasion d’approcher le travail et de suivre le cheminement d’une jeune compagnie.

Cette saison, il sera possible de considérer l’action, le projet artistique que nous conduisons, sous deux angles :

- celui qui consiste à être aux côtés d’artistes dont nous souhaitons soutenir le travail. Ce sera le cas de Jérémie Le Louët (Compagnie des Dramaticules, Affreux, bêtes et pédants – déjà invitée en 2013 avec Richard III, Macbett, Le Horla) et Michel Abécassis (Théâtre de l’éveil, Exercices de style et Vian v’là Boris, présenté en 2013 avec Oulipo). Dans le prolongement de la lecture proposée lors des Journées professionnelles du dernier festival à pas contés, l’A.B.C. accueillera également le Théâtre du Rabot en résidence du 19 au 23 mai (Le rien le meilleur le pire de Jean-Michel Baudoin).

- et celui qui vise à expliciter leur démarche artistique ou approfondir la connaissance de leur œuvre et de celles, littéraires ou cinématographiques, qui les ont inspirés. Il s’agit ici d’entrer dans des coulisses, de voir le travail se faire et d’en comprendre les mécanismes pour répondre aux questions qui souvent nous sont posées : qu’en est-il de la réalité et de la vie d’une troupe de théâtre et de celle des artistes qui la constituent ? Quel est leur travail ?

Ces projets sont ouverts à tous, publics scolaires et adhérents de l’A.B.C. aux conditions indiquées pour chacune des propositions.

Pour les publics scolaires, merci de vous adresser à Sandrine Cambon. Les inscriptions étant limitées, nous demandons aux enseignants de bien vouloir motiver leur demande par écrit à l’adresse suivante (jeunepublic@abcdijon.org) ou à l’adresse postale de l’A.B.C.


1/ L’envers du décor avec la Compagnie des Dramaticules

Affabulations, petite forme à faire venir chez soi | 40 minutes + échange

Affabulations a été écrit sur le même mode qu’Affreux, bêtes et pédants, à partir d’improvisations, sur scénario : un metteur en scène et deux comédiens se présentent au public et proposent de réfléchir devant eux à la manière dont on peut interpréter Les Fables de Jean de la Fontaine aujourd’hui. Affabulations est une occasion d’établir de façon ludique une autre relation aux publics. Conçue pour être jouée partout, cette petite forme est tout public à partir de 12 ans (avec Julien Buchy, Jérémie Le Louët et David Maison)

La face cachée du plateau : confidences son et lumière | 1h

Comment un metteur en scène utilise-t-il au mieux les possibilités techniques et scéniques du plateau ? Autour des représentations de Affreux, bêtes et pédants, Jérémie Le Louët souhaite montrer aux spectateurs tout ce qui contribue à donner du sens à une création, en dehors du texte lui-même : la lumière, le son et la direction d’acteurs. Accompagné d’un régisseur et d’une actrice de la compagnie, il fera varier sur le plateau les paramètres de lumière, de son et les contraintes de jeu pour amener les auditeurs à comprendre les choix effectués lors d’une mise en scène, et leur enjeu dans l’adaptation d’une œuvre.

Conférence : l’évolution du jeu d’acteur | 1h30

Jérémie Le Louët propose d’ouvrir les portes du processus de création de la compagnie et de ses influences. Il articulera sa présentation autour de la « musicalité de l’acteur », recherche qu’il s’attache à développer depuis la création de la compagnie.

S’appuyant sur des extraits audios et vidéos, il fera entendre des « acteurs monstres » (Sarah Bernhardt, Carmelo Bene, Klaus Kinski …) ayant bouleversé la déclamation, le chant, la profération, et marqué son parcours.

Projection et rencontre autour du film Le créateur d’Albert Dupontel | 1h32 + échange

en partenariat avec Plan9

Le créateur est un film sur le processus de création, l’imposture et le délire narcissique : c’est en voyant les affiches annonçant sa nouvelle pièce que Darius, auteur à succès, réalise avec effroi qu’il a oublié de l’écrire. Commence alors pour lui, et surtout pour les autres, le plus terrible des cauchemars…

A partir de la projection du film Le créateur, Jérémie Le Louët propose d’échanger autour de la question de l’acte créateur : faire semblant pour de vrai.

Atelier de pratique théâtrale (réservé aux publics scolaires) | 2h

Constitué d’exercices inventés par Jérémie Le Louët, cet atelier permet aux élèves de découvrir les rouages de sa direction d’acteurs et d’assister à la naissance du jeu en observant leurs camarades. Les élèves aborderont de manière concrète et ludique la singularité du travail du metteur en scène et la précision de sa pratique.

Depuis 2011 et jusqu’en 2015, la Compagnie des Dramaticules est en résidence sur la Communauté d’agglomération Seine Essonne et au Théâtre de Corbeil-Essonnes. A partir de 2014 et pour trois années, elle sera compagnie associée au Théâtre de Châtillon, et en résidence au Théâtre de la Madeleine, scène conventionnée de Troyes. Elle est en compagnonnage avec le Théâtre Roger Barat à Herblay. La Compagnie des Dramaticules est soutenue par le Conseil régional d’Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle, par le Conseil général du Val-de-Marne au titre de l’aide au fonctionnement, par le Conseil général de l’Essonne au titre de l’aide à la résidence, par la Communauté d’agglomération du Val de Bièvre et par la Ville de Cachan.

2/ Festival des mots avec Michel Abécassis

Rencontre autour de Boris Vian (sa vie son œuvre) et du spectacle Vlan V’là Boris | 1h

Rencontre autour d’Exercices de style : La vie et l’œuvre de Raymond Queneau, approche de l’Oulipo avec quelques jeux d’écriture, le spectacle Exercices de style |1h

Atelier d’écriture | 3 h

Rencontre autour des écritures Oulipiennes, l’occasion de jouer avec les mots en toute simplicité, pour le plaisir de titiller les neurones puis mise en pratique de ces jeux d’écritures afin d’amener chaque participant à écrire ses propres textes à son propre rythme avec des contraintes telles que l’acrostiche, l’acronyme, le lipogramme, le monovocalisme, le S+7… En préambule, informations sur la genèse de l’Oulipo, les auteurs Oulipiens…

Exposition sur Queneau et Vian | Accès libre

Projection du film Zazie dans le métro de Louis Malle en partenariat avec Plan9

3/ Résidence du Théâtre du Rabot pour Le rien le pire le meilleur de Jean-Michel

Baudoin au Théâtre des Feuillants :

Une répétition sera ouverte au public le jeudi 22 mai 2014 à 19 h

4/ Les clefs d’écoute : en prélude au concert de l’Orchestre Dijon Bourgogne

Ce tête-à-tête convivial et privilégié avec les artistes est une invitation à échanger, à prêter l’oreille, à entrer au cœur du concert qui suit.

En accès libre | mardi 11 février & jeudi 10 avril | 18h45 | Grand Théâtre | 30 min